Vincennes Tourisme

Site officiel du tourisme à Vincennes
>> Professionnels du tourisme

L'enceinte

Bookmark and Share
794

Détail d'un tableau représentant la Chasse de Louis XIV à Vincennes (huile sur toile de Van der Meulen, Château de Sceaux, musée de l'Ile de France, cliché Giraudon).

Longue de 1200 mètres, rythmée de neuf tours hautes à l'origine de 40 à 42 mètres, entourée d'un fossé large de 27 mètres, en eau jusqu'à la fin du XVIIe siècle, l'enceinte est l'équivalent d'une petite enceinte urbaine médiévale. 

L'enceinte d'une part, les murs de contrescarpe de l'autre, forment deux rectangles très réguliers et dont les mesures sont très précises : il y a mille pieds entre les parements intérieurs des courtines nord et sud ; les murs de contrescarpe des fossés forment un rectangle d'exactement 1 200 sur 700 pieds, soit 389 m sur 226 m. Les fossés sont le résultat de l'inscription de ces deux rectangles l'un dans l'autre : ils sont larges de 25,50 m sur les grands côtés est et ouest, de 29,50 m sur les petits. À leur profondeur actuelle de 7 m par rapport au sol de la cour du château, il faut ajouter un peu plus de quatre mètres de comblement partiel au milieu du XIXe siècle. Ils recevaient les rejets des sources captées sur les hauteurs de Montreuil ainsi que, par un système d'égouts, les eaux pluviales et usées venant des divers bâtiments protégés par l'enceinte.
La courtine, d'une épaisseur de 2,60 m, soit huit pieds, est haute d'une dizaine de mètres au-dessus du niveau moyen de la cour intérieure et de 18 m par rapport au fond des fossés actuels. L'enceinte est formée de dix sections de courtines, huit d'une longueur qui varie entre 68 et 70 m au nord, à l'est et au sud, les deux sections de la courtine ouest mesurant 133 m au nord du donjon et 92,5 m au sud.

935

Reconstitution des volumes arasés au XIXème siècle
(d'après J. Androuel du Cerceau, Les Plus Excellens Bastimens de France, 1575).
Du Nord-Est au Sud-Est : Tour de Paris, Tour du Village, Tour du Réservoir, Tour du Diable, Tour des Salves, Tour de la Surintendance, Tour de la Reine, Tour du Bois, Tour du Roi.

Entre 1361 et 1380, le chantier de construction du donjon puis de l'enceinte du château de Vincennes a certainement été l'un des plus grands d'Europe.

A la fin de 1372, alors que les travaux du donjon et de son enceinte sont achevés, Charles V amplifie son projet initial en ordonnant la construction d'une vaste enceinte destinée à protéger les constructions qui existaient alors : le manoir primitif, la chapelle Saint-Martin de saint Louis et les bâtiments divers, résidentiels ou utilitaires.
Son édification de 1373 à 1380 a nécessité 260 000 blocs de pierres pour les seuls parements des murs extérieurs. Les murs de l'enceinte et des tours sont constitués de blocs de calcaire d'une hauteur d'un pied environ, assemblés à l'aide de joints fins. La longueur des blocs est presque constamment de 0,80 mètre, certains dépassant cependant les deux mètres.