Vincennes Tourisme

Site officiel du tourisme à Vincennes
>> Professionnels du tourisme

La Sainte-Chapelle

Bookmark and Share
p-965

Fondée en 1379, la Sainte-Chapelle, dont la construction a commencé juste avant la mort de Charles V en 1380, ne fût inaugurée qu'en 1552 sous le règne d'Henri II, et ce, après une très longue interruption des travaux à partir du début du XVème siècle. Le collège de chanoines est installé dès février 1380.
La Sainte-Chapelle de Vincennes est destinée, comme celle du Palais de la Cité à Paris, à abriter une part des reliques de la Passion. En entreprenant ce chantier, Charles V voulut faire de Vincennes, en pendant au Palais de la Cité à Paris, une seconde capitale du royaume. Le vieux palais traditionnel parisien subsiste mais, à Vincennes, dans un cadre adapté et grandiose exprimant fortement par sa qualité, sa richesse et son décor, l'idéologie d'une monarchie triomphante, une nouvelle capitale est née.


p-798

Plan de la Sainte-Chapelle
Le plan général de l'édifice fut choisi par Charles V, en liaison avec son maître des œuvres de maçonnerie habituel, Raymond Du Temple.





p-799

La Sainte-Chapelle a été construite selon le plan traditionnel des chapelles castrales : un vaisseau unique, un chœur formé d'une travée droite et d'une abside à cinq pans cantonnée par deux oratoires destinés l'un au roi et l'autre à la reine.
Une annexe, au nord, sert de sacristie au rez-de-chaussée et de trésor à l'étage. L'oratoire du roi est actuellement occupé par le tombeau du duc d'Enghien, qui fut jugé à Vincennes et fusillé dans le fossé sud du château en 1804.
L'élévation générale est d'une grande simplicité. À l'extérieur, des contreforts profonds maintiennent, au dessus d'un soubassement, de grandes fenêtres coiffées d'un gâble. La silhouette générale de l'édifice est élancée et l'était d'autant plus qu'une flèche se dressait au-dessus de la deuxième travée de la nef.

p-801

Vitraux d'une baie du chœur.
La Sainte-Chapelle de Vincennes est aussi haute mais nettement plus longue et plus large que celle de la Cité. La différence essentielle entre les deux édifices tient au fait que la chapelle de la Cité, élevée au XIIIe siècle, est à double étage, alors que celle de Vincennes, bâtie à un moment où ce type d'édifice n'est plus à la mode, est sur un seul niveau. La nef de la Sainte-Chapelle de Vincennes illustre les débuts du style gothique flamboyant dans l'architecture royale à la fin du XIVème siècle. La Sainte-Chapelle fut classée au titre des Monuments Historiques en 1853.
Les vitraux du chœur, classés monument historique, sont réalisés et posés en 1555-1556 par le célèbre maître-verrier Nicolas Beaurain. Ceux de la nef sont des verrières blanches aux bordures colorées, composées après la seconde guerre mondiale et qui ont été en partie détruites lors de la tempête de décembre 1999.

L’opération de travaux en cours sur la Sainte-Chapelle vient parachever les travaux entrepris depuis la tempête de décembre 1999 qui avait fortement endommagé l’édifice. Deux campagnes de restauration (2000-2008) portant sur les verrières de la nef, la voûte et ses décors peints ont permis sa ré-ouverture au public en 2009.

La nouvelle campagne porte en 2015 sur la restauration de la façade ouest avec sa grande rose, puis en 2016 sur les superstructures des parties hautes avec leur décor sculpté (sculptures figuratives et ornementales qui datent des restaurations de Viollet-Le-Duc dans la seconde moitié du XIX° s.) et l’ensemble des couvertures avec leur charpente de support. Sont également restaurés les vitraux de la grande rose en façade, et ceux du choeur et de l’avant-choeur qui datent du XVI° siècle.
En compléments, un pavage périphérique viendra protéger le pied de l’édifice des eaux pluviales, et du côté du chevet, une rampe permettra l’accessibilité aux personnes en fauteuil.