Vincennes Tourisme

Site officiel du tourisme à Vincennes
>> Professionnels du tourisme

Chronologie

Bookmark and Share

> XIe siècle

752

1025-58 : première mention d'un habitat rural à Vincennes.
En 1037, Henri Ier accorde un droit d’usage à l'abbaye de Saint-Maur
dans son bois de Vincennes.
De 1075 à 1140, les souverains accordent des droits d'usage dans
le bois de Vincennes à diverses abbayes parisiennes.


> De 1137 à 1180 - Règne de Louis VII

753

En 1158, un prieuré grandmontain est créé dans le bois.
En 1162, Louis VII fait clore une partie du bois.
En 1178, Louis VII passe un acte à Vincennes.



> De 1180 à 1223 - Règne de Philippe Auguste

p-867

De 1182 à 1190, l'abbaye de Montmartre puis d'autres abbayes
parisiennes abandonnent au roi leurs droits d'usage dans le bois.
En 1183, construction par Philippe Auguste d'un mur autour d'une
partie du bois.
De 1190 à 1200, Philippe Auguste passe divers actes à Vincennes.

> De 1226 à 1270 Règne de saint-Louis

p-805

En 1239, Louis IX reçoit à Vincennes la première partie des reliques
de la Passion, achetée à l'empereur de Constantinople.
En avril 1248, inauguration de la Sainte-Chapelle du palais de la
Cité à Paris; création par Louis IX d'une chapellenie dans la
chapelle Saint-Martin de Vincennes.
En juin 1248, Louis IX part de Vincennes pour sa première croisade.
En 1270, Louis IX part de Vincennes pour sa seconde croisade.

> De 1270 à 1350

p-756

Philippe le Bel

1273-1276 : Philippe III (1270-1285) agrandit le bois et
crée la conciergerie de Saint-Mandé.
1296-1301 : Philippe le Bel (1285-1314) fait faire des
travaux à Vincennes.
1336-1338 : Philippe VI (1328-1350) fait faire des travaux à Vincennes.
1338 : naissance à Vincennes du futur Charles V.

> De 1350 à 1364 - Règne de Jean le Bon

p-889

Septembre 1356 : Jean le Bon (1350-1364), vaincu à la bataille
de Poitiers, est fait prisonnier.
1357-1358: révolte des Parisiens sous la conduite d'Etienne Marcel.
1360: début de l’aménagement de l'hôtel SaintPol par Charles,
régent, futur Charles V.
Fin 1360: traité de paix avec les Anglais; Jean II le Bon est libéré;
début de la mise en place d'un système fiscal très complet.

En avril 1361 débute la construction du donjon de Vincennes.
8 avril 1364: mort de Jean le Bon à Londres; Charles V lui succède.

> De 1364 à 1380 - Règne de Charles V

899

En 1364, début probable de la construction du châtelet du donjon ;
les travaux de construction s'accélèrent en 1365.
1365-1367: réparation du manoir de Vincennes.
En 1367, le roi s'installe dans le donjon avec ses coffres.
1369: reprise de la guerre; achèvement du donjon.
En 1369 s'ouvre une période de graves difficultés financières
pour la monarchie; achèvement du châtelet, de l'enceinte du
donjon et des bâtiments appuyés contre elle.
1371: la situation financière de la monarchie est rétablie.
1372: campagnes militaires victorieuses dans le centre-ouest.
1373: début de la construction de l'enceinte du château et de la
basse-cour, au nord du château.
1373-1377: achat de terrains pour créer le parc de Beauté et
construction du manoir de Beauté.
1375: la guerre s'éloigne de Paris.
En janvier 1378, visite de l'empereur Charles IV à Vincennes et
Beauté.
1379: charte de fondation de la Sainte-Chapelle de Vincennes.
1380: achèvement de la construction de l'enceinte du château;
mort de Charles V au manoir de Beauté.

p-765

Mandement de Charles V ordonnant de payer leurs gages aux gardes de son 'chastel' de Vincennes - 9 août 1377. Coll. B.N.F.



> De 1380 à 1422 - Règne de Charles VI

p-766

A gauche : Charles VI et à droite : Henri V

En 1385, fin de la construction de la basse-cour au nord du château.
1392: début de la folie de Charles VI.
1393: première attestation de travaux à la Sainte-Chapelle.
1396: le choeur et la sacristie de la Sainte-Chapelle sont achevés; les coffres du roi quittent définitivement le donjon.
1405-1410: arrêt probable du chantier de la Sainte-Chapelle.
 
1407: assassinat de Louis d'Orléans.
1418: les Bourguignons s'emparent de Paris et en chassent les Armagnacs.
1420: traité de Troyes qui donne le royaume à Henri V (1413-1422).
1422: Henri V meurt dans le donjon de Vincennes.

> XVe et XVIe siècles

En 1436, les troupes de Charles VII (1422-1461) prennent Vincennes et Paris.
En 1520, reprise du chantier de la Sainte-Chapelle, qui est inaugurée en 1552, sous le règne d'Henri II.

> XVIIe siècle - Règnes de Louis XIII et de Louis XIV

761

En 1610, assassinat d’Henri IV; Marie de Médicis recherche la
sécurité au château de Vincennes, où son fils Louis XIII
(1610-1643) passe sa jeunesse.
De 1654 à 1661, Le Vau remanie le château où Louis XIV
(1643-1715) réside très régulièrement jusqu'en 1671.
En 1667 est créée la paroisse de Vincennes.

> XVIIIe siècle

Le roi et la cour abandonnent le château, qui abrite les débuts de l'Ecole militaire (1753-1756), une fabrique de porcelaine (1740-1756), des ateliers produisant des armes et reçoit des prisonniers comme Mirabeau, le marquis de Sade, Diderot.
1790 : l'affaire de Vincennes.
1796: le Directoire installe à Vincennes l'arsenal de Paris.

p-868

1790 : l'affaire de Vincennes 
L'Assemblée nationale, constatant que les prisons sont surpeuplées suite à la destruction de la Bastille, vote un décret mettant le donjon de Vincennes à la disposition de la commune de Paris. Les travaux débutent, et la rumeur de l'érection d'une nouvelle Bastille se propage ; des ouvriers du faubourg Saint-Antoine marchent en foule sur Vincennes pour détruire le donjon ; l'arrivée du général Lafayette met un terme aux actes de vandalisme.

> XIXe et XXe siècles

'Le Général Daumesnil refuse de livrer Vincennes' (détail), huile sur toile de Gaston Mélingue, 1882.

p-762

1804 : Exécution du Duc d'Enghien le 21 mars.
1814 : Daumesnil, gouverneur du Château depuis 1812, défend vaillamment celui-ci contre les troupes alliées.
1840 : vote d'une loi décidant la fortification de Paris ; Vincennes devient un fort de seconde ligne défendant la capitale. Construction dans les années qui suivent du Fort-Neuf, à l'Est du château.
1848 : Emprisonnement de Raspail au donjon.

En 1936-1940, le château devient le poste de commandement du chef d'état-major des Armées.
De 1940 à 1944, les troupes allemandes occupent le château ; elles opèrent des destructions considérables en quittant le Château le 24 août 1944.
1948 : Le service historique de l'Armée de Terre, bientôt suivi par ses homologues de la Marine et de l'Armée de l'Air, s'installe au Château.
1988 : Suite à la remise du rapport Lecat, création de la Commission interministérielle du Château, qui relance la restauration du Château.